Annuaires

Besoin de booster votre référencement ?
Tirer partie des annuaires SEO ?
Obtenir des backlinks bon marché ?
Contactez notre expert en netlinking :

Les annuaires sont des dinosaures du web. Si dans les années 2000 ils étaient le pilier central de nombreuses stratégies SEO, en 2020 ils sont décriés, relégués aux rangs de l’amateurisme et (trop) souvent oubliés lorsqu’il s’agit de mettre en oeuvre une campagne de référencement naturel.

Pourtant, même en 2021, les annuaires de référencement peuvent être un atout et parfois important dans de nombreuses opérations SEO.

Mais alors comment exploiter les annuaires SEO ? Combien en faut-il ? Ne risquent-ils pas de nuire à mes liens plus qualitatifs ?

Apprenez dès aujourd’hui à tirer le meilleur partie des annuaires, qu’ils soient locaux, généralistes ou thématisés, et dynamisez votre SEO à moindre coût.

Pourquoi et comment exploiter les annuaires pour son référencement ?


De l’heure de gloire des annuaires à leur extinction.

En théorie, un annuaire est un type de site Internet permettant aux internautes de découvrir d’autres sites au travers d’un classement par catégories ou par grandes thématiques.

En pratique, l’annuaire ne répond le plus souvent pas aux besoins de l’internaute en matière de recherche et de découverte de sites. Ces derniers usent très largement des moteurs de recherche pour répondre à ces deux besoins. Toutefois, cela n’a pas toujours été le cas : avant l’arrivée de Google en 1998, les annuaires de sites se substituaient aisément aux moteurs de recherche de l’époque.

Bien moins perfectionnés qu’aujourd’hui, les moteurs de recherche des années 1990 n’étaient pas toujours à même de répondre aux besoins des internautes et de délivrer des résultats de recherche pertinents.

Les annuaires généralistes ou spécialisés permettaient alors au petit bonheur la chance de découvrir de vraies pépites encore méconnues ou bien mal cartographiées par les moteurs de recherche.

À quelques exceptions près, l’intérêt d’utiliser un annuaire pour un internaute est inexistant. Pour quelles raisons un internaute irait-il sur un annuaire rechercher un site parmi les quelques dizaines ou centaines de supports indexés, alors que Google en propose des millions en les classant par ordre de pertinence ?

Malgré ce constat, qu’ils soient thématiques, géographiques… il existe aujourd’hui des milliers d’annuaires dans diverses langues, dont en langue française. Chaque jour, de nouveaux se lancent. Pourquoi ?

Si les annuaires prétendent en premier lieu s’adresser aux internautes, dans les faits, ils ne sont qu’une cible secondaire : les annuaires sont aujourd’hui plutôt conçus pour les professionnels du web.

Concrètement, le webmaster ou le propriétaire du site peut améliorer son référencement en inscrivant son support sur un ou plusieurs annuaires : ces derniers permettent la mise en place de liens de retour (backlinks) vers un site, liens qui sont comptabilisés tels des votes par l’algorithme de Google. En multipliant les inscriptions de son site sur des annuaires, le webmaster multiplie les points d’entrée vers ce dernier, contribuant à l’amélioration progressive de son Pagerank et donc de son positionnement sur Google.

Agences web, référenceurs, professionnels du digital…, de nombreux acteurs continuent d’exploiter les annuaires à de seules fins de référencement. Certains d’entre eux bâtissent même des réseaux d’annuaires dans le seul but de référencer leurs propres sites ou ceux de leurs clients.

Quel est l’intérêt des annuaires ?

Deux atouts majeurs expliquent l’attrait des référenceurs vis-à-vis des annuaires. Ils permettent :

  1. de bénéficier d’un lien de retour vers un site, on parle alors de backlink
  2. d’être sûr qu’une fois publié ce lien ne disparaîtra pas, la présence sur un annuaire étant pérenne à moins qu’il vienne à fermer

Cette observation est à compléter :

  • Il existe un très grand nombre d’annuaires, ce qui représente la possibilité d’obtenir à moindre coût des dizaines ou des centaines de liens pointant vers son site.
  • Les annuaires les plus sérieux proposent de contextualiser les liens vers le site présenté au travers d’un descriptif portant sur le site en lui-même, l’entreprise qui l’édite, etc. Cette contextualisation est fortement appréciée par Google qui accordera plus de poids aux pages riches en information. Ce poids se traduit en termes de pagerank qui sera en partie transféré vers le site présenté.
  • Dans la même logique "sémantique", il existe une « short list » d’annuaires de qualité qui peuvent avoir un poids significatif en terme de SEO. Différents classements des meilleurs annuaires existent permettant d’écarter les supports de faible qualité dont les avantages SEO sont très limités ou inexistants.

Le débat sur l’utilité des annuaires pour la SEO

Depuis plusieurs années, le monde du référencement est partagé sur l’utilité des annuaires de liens et la portée de leurs effets pour la SEO d’un site. Pour les uns, les annuaires font partie intégrante de toute stratégie de référencement et sont des supports suffisamment qualitatifs pour améliorer le positionnement d’un site ; pour les autres, ils ne sont qu’un énième support sur lequel placer un lien. Plusieurs approches s’opposent :

Le développeur référenceur-graphiste-vidéaste bricolo touche à tout bloqué aux stratégies SEO du début des années 2000

Pour les référenceurs amateurs, l’annuaire est un support qui a déjà fait ses preuves et toute campagne de référencement doit à un moment passer par la case annuaire. Ce référenceur écrit quelques dizaines de descriptifs à la main et s’inscrit manuellement sur une quarantaine d’annuaires. À raison de 30 minutes en moyenne à consacrer à l’écriture d’une description unique et à la soumission du site sur chaque annuaire, il devra compter avec le temps de préparation et de suivi-client près d’une semaine de travail pour obtenir 40 backlinks vers le site qu’il promeut.

Pour quel résultat ? 40 liens de faible ou très faible qualité qui sur des secteurs un tant soit peu concurrentiels ne feront pas le poids face à un concurrent qui disposerait de ne serait-ce qu’un seul lien de qualité bien thématisé.

Le black-hat SEO nostalgique de LFE

Le référenceur dit black-hat, lui, ne jure que par l’automatisation. Il utilise un logiciel d’inscription comme Scrapebox pour générer une liste de quelques centaines d’annuaires exploitant une plateforme commune, génère des descriptions semi-automatiques avec la syntaxe du spinning content, puis il crée une macro avec un logiciel spécialisé comme Zennoposter qui va à sa place parcourir les sites de la liste et y soumettre son site et ses descriptifs.

Avec un peu plus d’expérience en programmation, ce référenceur est capable de soumettre son site sur plusieurs centaines d’annuaires dans une même journée. Il obtient donc plusieurs centaines de backlinks dans une même journée.

Il paraît évident que cette deuxième approche, automatisée, est bien plus productive. Cependant, elle requiert de bonnes connaissances en référencement, en automatisation, et éventuellement en programmation pour pouvoir être efficacement appliquée.

Il est aussi important de noter que l’automatisation entraîne souvent une baisse de qualité dans les soumissions aux annuaires, ainsi que des taux de validation moins importants qu’en passant par une soumission manuelle. D’autre part, l’automatisation nécessite de viser des plateformes d’annuaires conçues à partir d’un même script et donc écarte de nombreux « bons » annuaires qui s’appuient sur des technologies propriétaires uniques.

Si la solution du premier référenceur permet d’obtenir de biens meilleurs résultats en termes de qualité et d’acceptation des sites proposés sur les annuaires, le temps à consacrer à ce travail 100 % manuel, quasi artisanal, est aujourd’hui contre-productif face aux résultats à escompter de cette stratégie.

Quel bilan pour ces deux approches ?

De maigres résultats, bien que sur la masse, dans le cadre d’une campagne d’une centaine de soumissions ou plus, il est certain que du jus SEO soit transmis au site à positionner depuis les annuaires. Sur le volume, la campagne d’annuaires pourra apporter un premier socle de popularité permettant de positionner le site sur des requêtes de longue traîne, voir même sur des requêtes concurrentielles en page 2, 3, 4 ou plus...

Bien sur, pour obtenir ces premier résultats encourageants avec des liens à moindre coût, le site devra cocher deux prérequis : être relativement fiable et performant sur le plan technique et disposer d’un contenu de qualité à la hauteur de la concurrence observable dans la SERP.

Mais le jus SEO des backlinks d’annuaires à ses limites. Impossible de ne compter que sur ces supports pour espérer progresser. Selon la durée de campagne, le nombre de mots clés positionnés va très rapidement stagner sans autre action de référencement menée.


Alors que faire : voici la solution

  1. Dans un premier temps, nous concentrerons nos efforts sur les annuaires les plus puissants en matière de référencement, en les sélectionnant à partir d’un classement des meilleurs annuaires. Nous choisirons au maximum dix annuaires pour lesquels nous écrirons à la main des descriptions uniques.
  2. Après avoir travaillé la qualité sur ces supports de choix, nous nous concentrerons sur la quantité en visant un nombre plus important de plateformes à l’aide d’un logiciel payant, Yooda Submit par exemple. Ce programme disposant d’une base de données de plusieurs milliers d’annuaires, nous utiliserons son moteur de recherche et de classement pour ne sélectionner que les annuaires généralistes ou ceux directement liés à la thématique de notre site. Nous écrirons quatre nouvelles descriptions de différentes tailles afin d’être conformes au nombre de mots minimum recommandé sur les différents annuaires.
  3. Notre campagne de soumission avec Yooda Submit peut commencer. Le logiciel nous guide directement au travers de sites sélectionnés et remplit les champs obligatoires et nos descriptions à l’aide des informations précédemment saisies dans le logiciel. La reconnaissance progressive du mode de fonctionnement des différentes plateformes nous permet d’effectuer nos soumissions de plus en plus rapidement.
  4. Après quelques heures de prise en main et d’utilisation, nos soumissions prennent en moyenne 1 à 3 minutes. Nous pouvons obtenir plusieurs dizaines de liens par heure avec une bonne dose de volonté et de stimulation pour rester focus (café, thé, cigarettes... selon vos vices). Cette approche « intermédiaire » permet d’automatiser une grande partie des opérations nécessaires à la soumission, particulièrement gourmandes en temps.

Mais en fait, il y a un sérieux hic...

Si cette stratégie était encore valables il y a quelques années, le désaveu progressif des annuaires dans la sphère seo francophone a entraîné la disparition de ces précieux outils d’aide à la soumission. Nous les pleurons, Yooda Submit en tête, avec lequel nous avions amorcé de nombreuses campagnes de référencement dont le lancement d’un média spécialisé générant plus de 300.000 visiteurs par mois en grande partie grâce aux annuaires !

Bref, on vous a bien mené en bateau, avec notre solution semi-automatique, rapide et économique pour obtenir de nombreux liens... Nous ne sommes pas des monstres, retrouvez juste en dessous notre VRAIE approche seo pour les annuaires.

Notre approche des annuaires SEO en 2021

Nous proposons des campagnes de liens mixtes composée de liens « bon marché » de faible autorité qui vont permettre de simuler une popularité grandissante de votre marque. Ces liens sont diffusés sur des médias généralistes (annuaires, sites de communiqués de presse…). Leur intérêt est de simuler un accroissement progressif et régulier des mentions de votre marque sur internet. Ces premiers liens apporteront progressivement de la puissance SEO au site.

À intervalles réguliers, ces liens sont soutenus par d’autres liens diffusés sur des sites plus autoritaires et spécialisés dans les thématiques ciblées par le site à positionner. Ces liens d’autorité vont pour leur part légitimer cette popularité grandissante par des mentions auprès de « sites confrères » ayant déjà pignon sur rue ou étant déjà positionnés sur les mots clefs de votre thématique.

Choix des supports

Nous exploitons nos propres listes de référencement actualisées mensuellement et constituées manuellement selon une grille de critères clefs (TF, RD, CF, Trafic, TTF…). Nous privilégions notamment les supports qui génèrent le plus de trafic car nous sommes convaincus qu’il s’agit du meilleur indicateur témoignant de la qualité perçue par Google pour un site donné.

Nous sélectionnons aussi des supports qui ne vous apporteront aucune valeur SEO (liens dits nofollow) mais qui légitimeront une campagne naturelle, réalisée artisanalement, afin de minimiser encore plus le risque de pénalité pour liens artificiels (ces liens représentent moins de 5% du volume total de liens de la campagne).

Encore, nous pouvons être amenés à contacter des associations ou clubs sportifs locaux afin de négocier la mise en place de liens qui légitimeront un ancrage géographique de la société sur un territoire particulier.

Choix sémantiques

Pour les supports qui le permettent (environ 50% au sein de nos sélections), nous rédigeons des ancres de liens (partie textuelle cliquable d’un lien) à +90% uniques qui apportent à la fois un peu de sémantique au site et qui diluent le risque de pénalité qu’il peut y avoir sur une campagne « agressive » visant à outrance un mot clef particulier.

Pour les supports d’autorité nous fournissons directement le texte optimisé contenant votre lien à l’éditeur, et si cela n’est pas possible, nous lui fournissons une structure d’article et une liste de mots et d’expressions positives à inclure dans la publication.

Rythme de diffusion / soumissions sur les annuaires

Selon le cycle de vie du site et la compétition SEO du secteur d’activité, nous ajustons les rythmes de diffusion pour simuler un travail de référencement le plus naturel possible. Dans la majorité des cas la campagne de liens devrait s’étaler dans le temps selon la formule : Nombre de liens * 2 à 3 jours. Soit pour 100 liens à créer : 200 à 300 jours de campagne.

Nous organisons le travail des différents acteurs (éditeur, référenceur, rédacteur) pour que chaque soumission puisse être réalisée au plus proche du calendrier visé en respectant un rythme d’acquisition de lien qui s’apparente à un travail de référencement à la fois naturel et réalisé artisanalement.

Combien coûte une campagne de référencement sur les annuaires

Toutes nos agences SEO sont engagés à proposer un tarif commun à l’ensemble de nos partenaires. Que vous soyez une TPE ou une grande organisation, nos tarifs de référencement sont 100% transparents et sans surprise. Ils se positionnent parmi les plus bas du marché grâce à notre organisation éprouvée.

Avec un tarif moyen au backlink à moins de 10 €, notre service représente avant tout un produit d’appel à la fois performant et économique nous permettant de nouer un premier contact professionnel ensemble.

Nombre d’annuaires Tarif HT Tarif HT /site
140 1 300 € 9,3 €
100 850 € 8,5 €
75 600 € 8,0 €
50 420 € 8,4 €
25 240 € 9,6 €

En fin de campagne ou en cours de campagne à la demande, nous dressons un état de diffusions des liens et d’évolution des positionnements du site sur Google.

RIP Yooda Submit

Par Pierre-Jean Colliot. Version originale issue de l'ouvrage Référencement et visibilité Web : de la stratégie à l'efficacité (ISBN : 978-2-311-00770-1) aux éditions Vuibert, mis-à-jour le 2021-08-23 10:27:53.

Devenez visible sur Google,
captez une nouvelle audience,
dopez votre business de manière pérenne